Ce site utilise des cookies techniques, analytiques et tiers..
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Préférences cookies

Sommet international « Italie – Afrique. Un pont pour une croissance commune” (Palazzo Madama, 29 janvier 2024)

vertice_italia_africa_ansa

La conférence Italie-Afrique, premier événement international en Italie depuis le début de la présidence du G7, est l’occasion pour le gouvernement Meloni de présenter le Plan Mattei.Il s’agit d’un projet extrêmement ambitieux qui vise à créer des liens sur le front de l’approvisionnement énergétique (Eni est au premier rang) : « L’énergie est l’un des piliers du plan Mattei pour l’Afrique, le plan de coopération et de développement sur lequel l’Italie travaille avec une grande détermination pour construire des partenariats mutuellement bénéfiques et soutenir la sécurité énergétique des pays africains et méditerranéens », a déclaré le Premier ministre Gorgia Meloni lors de la Cop28 qui s’est tenue à Dubaï en décembre dernier. Ce plan vise à adopter une approche globale et non prédatrice envers l’Afrique, dépassant les logiques coloniales qui influencent une grande partie de la coopération internationale. Le Plan Mattei prévoit d’écouter les besoins africains pour partager le développement socio-économique du continent. Le retour attendu pour l’Italie et l’Europe est une sécurité accrue et une gestion plus maîtrisée des flux migratoires. Le Plan Mattei envisage que l’Italie ouvre la voie à une plus grande implication de l’Union européenne et des institutions internationales, expliquant ainsi les adhésions de représentants européens de haut niveau ainsi que la participation de délégations africaines significatives, malgré l’absence d’un représentant du Nigeria.